Translate

mardi 19 février 2008

Fred Astereo



Un joyeux label appelé Lost and Lonesome Records, basé en Australie va parcourir le pays avec un collectif de groupes à partir du 23 février pour une série de concerts. La bande est composée des Lucksmiths, Bank holidays, Zebras, the Small Goods et d'autres noms tous aussi beaux les uns que les autres parmi eux: Fred Astereo qui dirige le label avec Mark des Lucksmiths.
Et c'est d'un astéroide dont je vais vous parler : Fred Astereo.
Fred est un magicien musicien qui sort des chansons extraordinaires de son chapeau. De la pop australienne époustouflante.
C'est mon coup de coeur de l'année 2008. Une sacrée découverte. Après son album I love You en 2005, revoici Fred avec un coup de maître Don't break my heart, tout neuf, tout frais.

Cet artiste va plaire aux fans de Morrissey, des Lucksmiths et Jens Lekman. Avec lui, c'est tous les orteils qui s'agitent, la tête qui dodeline sans plus aucun contrôle, le sourire surgit. Les paroles, comme la musique sont enjouées. With The Exception Of Saturn est à écouter absolument (sur le myspace)! Les compos ne se ressemblent pas mais se suivent pourtant de façon très homogène, ça glisse tout seul. Les instruments participent à la bonne humeur générale du disque, comme le ukulélé et le glockenspiel dans Chuck it Out.
La voix est tonitruante. L'album entier est mirifique. Ce monsieur Astereo est éclatant et rebel, il est hallucinant d'humour et sait rester simple avec brio. Il s'appelle Fred, mais je vois que ses amis l'appellent Stanley. On n'a qu'à l'appeler Maître! le monsieur est un phénomène et je le recommande sans modération.
myspace.com/fredastereo
Cadeau bonus en vidéo, un des membres du collectif : Darren Hanlon

English translation

Aucun commentaire: