Translate

vendredi 18 avril 2008

Ant & Darren Hayman




Caisse claire et cymbale, guitare, piano, cuivres, harmonica, voilà l'armure d'Hefner, groupe pop de légende. Hefner c'est aussi 4 albums sur lesquels jouent et chantent Antony Harding (chant, batterie), Darren Hayman (chant, guitare), John Morrisson (basse), Jack Hayter (guitare, orgue) et Suzanne Rhatigan (chant, calvier). Le groupe cartonne dès 1998, sort 4 albums donc, 6 eps, une quinzaine de singles, avec pas loin de 100 titres inédits. Il sortira son dernier disque en 2001. Leur dernière apparition en public est en 2005 en l'honneur de John Peel (animateur de radio sur la BBC, internationalement connu pour son flair de dénicheur de talents. C'est lui qui aura découvert et aidé le groupe à se faire connaitre avec une dizaine de concerts live dans son studio de radio. Un ami); ils se reforment momentanément pour lui, disparu en 2005, et chantent Keeping it Peel. Hefner est pop, drôle, une machine infernale de compositions, leur oeuvre est jonchée de tubes. Le seul groupe anglais qui écrira autant d'"hymnes", dispersés sur leurs albums: Hymn for the coffee, Hymn for the cigarettes, Hymn for the postal service et hymn for alcohol. Original, ce groupe a d'immenses qualités musicales sérieuses, personnifiées grâce à Darren Hayman (à gauche sur la photo) et Antony Harding ( à droite sur la photo), tous les deux multi-instrumentistes.


Tous les deux ont, depuis, reformé deux projets solo tout en restant unis.
D'abord Darren Hayman, le monsieur à lunettes, qui est un compositeur, un chanteur qui ne connait pas l'ennui. Il n'arrete pas d'enregistrer et dit lui-même que c'est à cause de la conformité commerciale qu'il se restreint à 1 album par an. Il passe son temps en studio et voudrait sortir un album par mois; il ronge son frein! Sa musique reste dans la lignée du style Hefner. Là aussi, on retrouve des morceaux pop à souhait, rythmés et dansants, arrosés de guitares frétillantes, de claviers, cuivres et claviers. Signé chez le label Track & Field, ce lutin musicien, originaire d'Essex, ne s'arrête plus: Table for One, 2006, Darren Hayman and the secondary Modern, 2007, et pour juillet 2008 un album incluant une série de eps avec 20 titres et un dvd Great British Holiday. Un autre album en prévision ce printemps, Pram Town, un folk-opera avec du banjo-rock, guitare et violon, qui offrira la présence de Jack Hayter de Hefner. Harding a collaboré a certains titres comme pour The Light in her Room.


Et quand on parle du loup...
Ant, alias Antony Harding est celui que j'écoute le plus. Ce musicien, batteur de formation mais aussi guitariste, pianiste, est un génie. Tout autant prolifique que Darren, ce qu'il produit est infiniment parfait. C'est de l'art acoustique, pop, folk, sur des mélodies irrésistibles. Enfant de l'île de Wight, Antony vit depuis plusieurs années à Malmö en Suède, le pays de la scène pop. Dès 2000, l'artiste travaille à son projet et entouré de la bande de Hefner sort Cures For Broken Hearts sur lequel Suzanne chante, et même son chat Bobby miaule (Tongues). Puis 2002: A Long Way to Blow a Kiss où John Morrisson joue de la basse, 2003: Floating on the Breeze, là c'est Ant qui assure les partitions de violon, en 2004 parait une compilation d'inédits et en 2006 c'est l'excellent Footprints through the Snow.
Ant est en ce moment en studio au travail sur son prochain bijou, il se prépare à une tournée de concerts avec en bonus l'apparition ponctuelle de ses amis Jack et Darren sur scène.
Les fans attendent et éspèrent la reformation de Hefner un jour. Je pense secrétement que Hefner n'a pas dit son dernier mot.
On a le droit de rêver... (vidéo: Good Fruit)

myspace.com/darrenhayman
myspace.com/antonyharding

Aucun commentaire: