Translate

dimanche 24 juillet 2016

Spearmint

Un ami chroniqueur m'a fait découvrir Spearmint en novembre dernier et pourtant le groupe existe depuis 1995. C'est donc une 'vieillerie' qui cette année était pour moi une découverte, une nouveauté, qui le sera aussi peut-être pour vous. Les bonnes chansons traversent le temps comme le bon cognac ou le bon sherry de Churchill. Groupe de Londres né sous l'impulsion de Shirley Lee à la guitare et chant, il s'étoffe avec Simon Calnan au clavier et chant, Ronan Larvor à la batterie, James Parsons qui passe plus tard de la basse à la guitare, s'occupe également des superbes pochettes d'albums et le bassiste officiel Andy Lewis jusqu'à aujourd'hui.
Je suis passée à côté de Spearmint à l'époque et même récemment en regardant le film (500) Days of Summer dans lequel Joseph Gordon-Levitt's fait cette remarque: “It pains me we live in a world where nobody's heard of Spearmint". 500DaysInSummerPiggledyPop2010



1994, Simon et Shirley travaillent tous les deux dans le magasin de disques, Our Price dans Lewisham qui n'existe plus de nos jours. Shirley joue déjà dans un groupe Laverne & Shirley et intègre Simon. Ce groupe tente davantage de faire des chansons séduisantes pour les labels du moment et son public plutôt que d'écrire selon leurs personnalités et envies. Le groupe sera disloqué et donnera naissance à Spearmint, plus proche de l'univers l'indie pop de Shirley, ce qu'il décrit dans sa chanson Sweeping the Nation sur le premier album de 1999 A Week Away.



Les mélodies fleurissent le second album en 2000 Oklahoma, accueillant James dans la formation. L'album à la pochette incroyable, offre 9 titres carte postale dont les thèmes sont les vacances et le voyage. Spearmint, productif et fertile signe l'année suivante un double album de 15 tires, A Different Lifetime, qui parle d'amour, de fleurs, des Flaming Lips sur des arrangements rudement ficelés pop et dansants. Suivra le génial coup de maître en 2003 My Missing Days avec des chansons phares qui ont toujours leur place et dont le panage des harmonies se savoure sans être démodé. En 2005, Spearmint fait une tournée en Allemagne avec de nouvelles chansons jouées en live, concoctées pour l'occasion, enregistrées en studio à leur retour en Angleterre, un album parfumé aux flocons de neige berlinois, The Boy and the Girl That Got Away.



Shirley auteur-compositeur prolixe et surdoué peaufine l'album suivant Paris in a Bottle selon ses expériences passées, comme un weekend à Paris qu'il nous raconte joliment dans sa chanson, la seule de l'album avec un spoken words d'une invitée française pour la voix. Ce que dit l'artiste anglais de l'album "I love the ambition of it, love the spoken pieces, and think that "Psycho Magnet", "The Competition", "What's Wrong With Breaking Up" and "My Girlfriend Is A Killer" are some of the best Pop songs we have done. I very much like "Wednesday Night", which really should be in a stage musical. Most of all, I adore "The Space" - definitely a contender for my favourite Spearmint song."



Depuis ce magnifique album pop de 2006, Spearmint a signé en 2014 l'album News from Nowhere où James et Shirley se partagent l'écriture, ce qui montre que le groupe a traversé ce lustre sans perdre d'ambition, d'inspiration, de spontanéité. Véritablement habitées par l'indie-pop, les compositions fulgurantes tiennent de la qualité des Smiths, Pulp, Bmx Bandits et toute la smala britpop qui est au top des références dans le domaine. Le titre Children Of The Sixties, Children Of The Seventies par exemple souligne avec finesse le regret au sujet des groupes actuels qui n'osent plus s'exprimer, rager, hurler, cachés derrière leur complaisant petit doigt politiquement correct.
J'écoute maintenant en boucle les Spearmint qui n'ont pas raccrocher les guitares. Ils travaillent en studio en ce moment à d'autres belles chansons, à ces cascades d'harmonies, de mélodies, à ces voix résonnantes, emblèmes de la pop et désormais dans mon panthéon Piggledy Pop. L'album en préparation sortira en septembre et Spearmint reprend la route des concerts dès ce 27 juillet pour une scène londonienne partagée avec Chris TT et Wintergreen, suivi de Brighton en Août et les retrouvailles avec l'acolyte de 1995 Lauren Laverne!
Spearmint

Pour les fans, il y a ce livre bande-dessinée anthologie du groupe sur 200 pages de comics britpop à se procurer : This Is A Souvenir - The Songs Of Spearmint & Shirley Lee