Translate

lundi 27 février 2017

Très Oui

Très Oui est un groupe texan de pop dansante qui brandit un joli nom français et signe le 4 février 2017 le solide EP Singles Going Nowhere chez le label Austin Town Hall Records comptant dans ses rangs Literature et Ramesh (Voxtrot).
VoxtrotRamesh
Le quintet Très Oui, Nathaniel Cardaci, Seth Whaland, Steven Garcia, Ian Jensen (membres de Literature) et Doran Rawlinson, offre des mélopées garage et psyché, où la pop trottine, déjantée et glorieuse. Nat compose les titres avec une fibre indie-pop fort british, ce qu'il assume complétement étant amateur du genre ayant comme influence Robyn Hitchcock. Avec Literature, les musiciens ont signé deux albums brillants, Arab Spring de 2012 et Chorus en 2014.



Fall Back commence le disque avec son rythme dynamique où les guitares, la batterie, le synthétiseur cosmique de Ian se lancent coriaces dans des riffs décalés sur le chant de Nat, qui monte, descend, fait des boucles à perdre la tête. La bombe pop au style low-fi Everything Disco's débarque tonique et galbée pour danser frénétiquement. Suit la splendide Prince of Pop dédié à Prefab Sprout et les guitares galopent, les voix enthousiastes bondissent autant que la passion qui anime les paroles. Party Planner poursuit la fête quand Dead Ringer surprend et déroute. D'abord les arrangements mellow enrobent avec volupté la mélodie puis les arpèges groovy se trémoussent sur la basse somptueuse de Seth pour concocter deux dernières minutes stylées qui gravissent un échelon jangle supérieur.
Philip's calling typé coldwave immunisée à l'indie-pop rappelle la brit-pop de New Order sur un condensé de rythmes, des envolées de notes power-pop et synth-pop qui marquent d'une véritable identité musicale les Très Oui qui devraient s'affirmer et ensoleiller une prochaine longue production. A suivre.
TresOui